J'ai besoin de parler d'un sujet qui me tient à cœur. Parce que j'entends trop souvent la même chose. En 2017. Les vieux principes d'éducation ont la dent dure.
Ceci est mon opinion, ce n'est pas un débat que je lance, je souhaite juste partager mon point de vue.

Crying-newborn-baby

On pense encore que Bébé est un être pervers et manipulateur et ça me brise le cœur de savoir que tant d'enfants sont en souffrance à cause de la bêtise humaine. Il y a quelques dizaines d'années, trente ans sinon moins, les bébés étaient opérés à vif, oui la médecine pensait qu'ils ne ressentaient pas la douleur... sérieusement ?! Et leurs hurlements ? Et bien on les ignoraient puisque Bébé ne souffre pas! A cette époque Bébé est considéré comme un tube, un estomac que l'on nourrit pour qu'il reste en vie mais qui ne ressent rien, vide de sentiments, insensible à la douleur...
Horrible de penser cela de nos jours et pourtant... nous sommes encore capable de dire que Bébé est malin et qu'il nous mène par le bout du nez lorsqu'il manifeste un besoin en pleurant. Comment pourrait-il s'exprimer autrement? Les pleurs du bébé sont un signal de détresse physiologique ou émotionnelle.
Est ce honteux de répondre aux besoins de son enfant ?
Est-ce une erreur de vouloir le rassurer ?
Doit-on ignorer les pleurs de son Bébé pour éviter d'en faire un être capricieux ?
Peut-on affirmer que laisser pleurer Bébé n'est pas dramatique sous prétexte que Nous n'en sommes pas mort?

Pas mort non, mais marqués, parce-qu'ignorait un besoin fondamental tel que le contact avec son parent met le nourrisson en difficulté. Il n'est pas encore capable de parler pour exprimer ses besoins, c'est donc à nous, parents , de prendre le temps de comprendre, de chercher à combler ses besoins. Nous avons pris l'habitude de parler de caprice lorsqu'on ne sait pas réellement pourquoi Bébé pleure: il est propre, il a mangé, il vient de se réveiller... alors pourquoi pleure-t-il ? C'est surement un caprice puisque dès que je le prend dans les bras les pleurs cessent.
Pourquoi est-ce si difficile d'admettre qu'un Bébé a besoin, au même titre qu'un enfant ou qu'un adulte, de sécurité affective ? C'est un vaste sujet sur lequel je pourrai me pencher pendant des heures pour qu'on comprenne enfin que les neurosciences ont prouvé que laisser un Bébé pleurer nuit à sa santé psychologique.
Combien de fois a t-on entendu dire " moi je l'ai laissé pleurer une heure et après il n'a plus jamais recommencé !" Il s'est tout simplement résigné.

Alors oui être parents est difficile, il faut souvent s'armer de patience, de psychologie mais ne croyez-vous pas que nos enfants valent la peine de se pencher sur la question ?